Bienvenue !

Notre site présente le principe de la méthanisation et les opportunités offertes tant pour les collectivités que pour les entreprises.

Le gaz naturel renouvelable ou Biogaz

Tout ce qui est organique, c'est à dire tout ce qui est d'origine animale ou végétale, produit des déchets tout au long de sa vie avant d'en être un, une dernière fois…, juste après sa mort. Tous nos déchets fermentent et génèrent du gaz contenant une forte proportion de méthane, connu également sous le nom de gaz naturel. Contrairement aux énergies fossiles, le biogaz est accessible à tous : " lorsqu'on pète, on produit du biogaz identique à celui de la réserve de gaz naturel fossile de Lacq."

Le biogaz recueilli dans les décharges où il fermente naturellement, issu du lisier d'animaux, des boues de stations d'épurations, ou produit volontairement dans des digesteurs, est une énergie renouvelable qu'il convient de mieux valoriser.

Crédit photo : certificats economie energie

Qu'est-ce qui empêche de davantage valoriser le gaz issu des décharges et des stations d'épurations ?

L'ignorance de nos élus en la matière fait que l'on fait plus confiance aux institutionnels qu'aux petites associations ou structures. De plus, l'influence des grands groupes leader dans ce domaine sur nos élus et décideurs (Vivendi, Lyonnaise des eaux, Bouygues..) ne conduit pas à favoriser la filière ; ensuite, un blocage du marché de l'énergie avec des budgets ridicules en matière de recherche & développement sur le biogaz.

A Barcelone, on a démontré devant les journalistes qu'en mettant une chambre à air sur une sortie de gaz de la décharge municipale, on pouvait récupérer le gaz et faire fonctionner une voiture au gaz. C'était il y a dix ans; depuis aucune décision politique n'est encore prise pour pour valoriser ce gaz; La décharge de Barcelone produit l'équivalent de 10000 litres d'essence à l'heure..

Pourquoi les grands groupes ne cherchent pas à valoriser le biogaz ?

Cette filière n'est pas assez rentable à leur goût car elle pourrait réduire considérablement les coûts d'infrastructure donc les marges bénéficiaires de ces groupes. Pour information, le coût de la nouvelle station d'épuration de l'agglomération de Rodez approche les 20 millions d'euros…). A titre d'exemple, lors des appels d'offre de marchés publics, la méthanisation étant une solution moins coûteuse que les autres procédés de traitement des boues, elle n'est pas proposée à nos élus.

Quelles pistes pourraient être explorées ?

On pourrait rendre obligatoire la couverture des fosses à lisier en France afin de récupérer et valoriser le biogaz naturellement dégagé. Les 100000 fosses à lisier françaises représentent aujourd'hui un potentiel énergétique équivalent de gaz naturel en France.

Le biogaz, simple alternative locale ou réel substitut à terme?
Le biogaz peut représenter une réelle alternative au gaz naturel fossile, car tous ceux qui n'ont pas d'énergie, qui ne sont pas sur le parcours du gaz fossile, ont accès au biogaz. Le biogaz est une source énergétique inépuisable, identique au solaire, et en plus il ne nécessite pas de moyens technologiques développés pour être utilisé (exemple de l'Inde ou du Cambodge).

Quelques exemples qui fonctionnent en France et à l'étranger

A Lille, certains habitants de la Communauté Urbaine voyagent grâce à l'énergie cachée dans leurs eaux usées (opération "bus au gaz").
En Midi-Pyrénées, il existe une installation de valorisation du biogaz issu de la décharge de Montech, avec injection par la suite dans le réseau de la société "Gaz du Sud-ouest. L'installation fonctionne mais l'injection dans le réseau traîne un peu…
Et à l'étranger ?
En Inde, il existe à ce jour 2 millions de digesteurs individuels produisant 1 Mtep (Million de Tonnes équivalent pétrole) de biogaz. A ce titre de comparaison, en France, 25 Mtep de gaz sont consommés dont 90% importés.
En Colombie, expérience en matière de biogaz : Etienne Cayrel, salarié de l'association Eden, a participé à Cali à l'installation de petites stations d'épuration anaérobie où l'on récupère le biogaz.(ne pas manquer l'interview d'Etienne sur l'épuration et le biogaz dans le prochain numéro de votre journal préféré!!)

Quelques définitions

Méthanisation : production de gaz méthane issu d'une fermentation anaérobie (sans air) des matières organiques.

Biogaz : gaz naturel élaboré par des processus biologiques, essentiellement composé d'un gaz combustible, le méthane, de gaz carbonique et d'autres gaz à l'état de traces, en particulier, l'hydrogène sulfureux, qui lui confère sa mauvaise odeur.